Traumatisé, Dimitri Payet ne joue plus les corners sur FIFA

 Victime à de multiples reprises de jets de projectiles, Dimitri Payet a désormais peur de jouer les corners dans le jeu vidéo FIFA.

Dimitri Payet de la Réunion à Marseille
Dimitri Payet, Joueur marseillais/OM

Depuis le début cette saison en Ligue 1, des faits graves sont survenus dans les stades des clubs du championnat français. Ces incidents graves vont des insultes aux lancées de projectiles sur les joueurs. Payet est le joueur le plus touché dans ces affaires.

Jets de projectiles sur les joueurs de Ligue 1

Déjà victime lors du déplacement de Marseille à Nice le 22 octobre dernier, Dimitri Payet a reçu une bouteille d’eau sur le haut du dos. En effet, étant proche des supporters sur les points de tir de corner, le joueur phocéen avait pris un jet de bouteille en s’apprêtant à tirer un corner. 

Après cet incident qui avait coûté l’arrêt du match contre l’OGC Nice suivi d’autres conséquences pour les joueurs et le club niçois, le football français va connaître à nouveau un acte similaire, mais cette fois ci à Lyon. 

Là encore la même histoire qui se répète pour le même joueur. Dimitri Payet a été pris pour cible au moment de tirer un corner comme à Nice. Un jet de bouteille d’eau au tout début de la rencontre entre OM-Lyon qui s’est soldée par le report du match et un Dimitri Payet traumatisé. 

$ads={2}

 Selon nos informations psychologiquement Payet n’est pas près de tirer à nouveau un corner. Il a maintenant la phobie d’un point de corner, nous explique un médecin de l’Olympique de Marseille. 

Ce traumatisme le suit même dans sa vie courante. Dans ce jeu vidéo célèbre qui s’appelle FIFA, le joueur marseillais ne joue plus les corners. 

Je suis traumatisé à vie après ces deux incidents successifs. J’ai peur d’aller tirer maintenant les corners. Et même dans FIFA, j’ose plus les tirer par crainte qu’un supporter fictif du jeu me jette une bouteille d’eau. Dit Dimitri Payet. 

Selon ses amis proches, Dimitri Payet est atteint à présent de cornerophobie (phobie des corners). Sur FIFA, ils nous les laissent tirer à sa place nous disent ils.

Ces faits traumatisants dont souffre Payet jusqu’à FIFA révèlent l’état d’esprit actuel du joueur.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne

Publicité

Publicité