Jean-Luc Mélenchon s'exilera en Bolivie s'il ne gagne pas aux élections présidentielles

 Connu pour son rapport avec les pays Sud américains, le leader de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon prépare déjà son exil en Bolivie s'il ne gagnerait pas aux élections présidentielles à venir. 

Image de Jean-Luc Mélenchon en amérique du Sud- Bolivie
Jean-Luc Mélenchon en Bolivie

Attaché à ce territoire, Jean-Luc Mélenchon, le premier insoumis des insoumis, le détenteur de la République "La République, c'est Moi" disait-il, a toujours porté cette image de révolutionnaire entre autre.

Départ en Amérique du Sud après les élections

En 2017, le chef de la France Insoumise était à quelques milliers de voix pour se qualifier au second tour. 

$ads={2}

Cette année, Jean-Luc Mélenchon qui est déjà en campagne, se projette dans le futur après les élections présidentielles. En effet, l'homme fort de la LFI se prépare pour s'exiler en Bolivie en cas d'échec après les élections. 

D'ailleurs, le candidat de la France Insoumise stagne dans les 8 à 10 % dans les intentions de vote et pourrais ne pas se voir au second tour. D'où son projet d'exil vers l'Amérique du Sud. Selon nos informations recueillies dans le cercle proche du parti, il nous a été rapporté que :

C'est sa dernière. Soit ça passe, soit ça casse. Il est très aimé dans les pays sud américains. Et il se prépare pour sa dernière, si les français ne veulent pas de lui comme Président, bah il partira en Bolivie.

Rappelons qu'au mois d'avril, Jean-Luc Mélenchon passait une visite en Amérique du Sud, précisément en Équateur et en Bolivie pour rencontrer des leaders politiques dans ces pays.

De toute façon, il ne serait pas impossible de voir le leader des insoumis prendre son billet d'avion et quitter la métropole. Il est aussi pensable qu'il fasse comme un certain Manuel Valls, et donc quitter la France pour s'installer en Bolivie et continuer sa vie d'homme politique.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne

Publicité

Publicité