Eric Zemmour "Si Marine Le Pen gagne les élections, je me coupe une couille"

 Une forme de drôle de guerre depuis un mois entre Eric Zemmour et Marine Le Pen qui sont dans une lutte acharnée pour qui sera le leader de l'extrême droite. Zemmour qui ne le cache pas, a toujours dit que la présidente du Rassemblement National ne pourrait jamais gagner aux élections présidentielles.

Eric Zemmour Vs Marine Le Pen, une primaire à droite qui ne dit pas son nom.
Eric Zemmour et Marine Le Pen, primaire sauvage à l'extrême droite

Eric Zemmour ne l'a jamais caché. Pour le polémiste, Marine Le Pen ne peut pas gagner devant le Président sortant Emmanuel Macron. 

Début d'un primaire sauvage entre les deux 

Invité sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin dans "Bourdin Direct" sur BFM TV le mercredi  15 Septembre, Eric Zemmour avait réitéré :  

Marine Le Pen tout le monde sait, autour d'elle aussi même si elle ne l'avoue pas, elle le sait, elle ne gagnera pas. Son débat de 2017 à montrer ses lacunes et elle a été humilié et a humilié ses électeurs. C'est tout.

Des propos dont Marine Le Pen ne va pas répondre avec violence. La candidate du Rassemblement National avait tenté avec ses collègues (Bardella, Louis Alliot, Robert Ménard, Chenu et Gilbert Collard)  de ne pas être virulente à l'égard d'Eric Zemmour. 

Le Rassemblement National tentait une stratégie de rassemblement, ou du même d'attirer Eric Zemmour dans le même camp. Cependant, Zemmour qui depuis toujours prône le rassemblement de la droite "patriote" et l'électorat populaire de Marine Le Pen ne cède pas à ses avances. Il veut être le candidat de la droite nationale et donc pulvériser le RN.

$ads={2}

Revirement de situation quand les sondages vont donner Eric Zemmour au second tour face à Emmanuel Macron. La candidate du RN va commencer à taper fort sur la misogynie du polémiste, ses provocations. Pour Marine Le Pen, Zemmour n'est pas humble, n'as pas d'humilité. Il a une part de responsabilité de l'état actuel du pays, car Zemmour avait voté Mitterrand deux fois en 1981 et 1988 dit Le Pen. 

Je me coupe une couille si elle gagne 

Eric Zemmour qui continue de marteler cette idée que Marine Le Pen ne peut pas gagner à l'élection présidentielle, a encore remis une couche lors de son déplacement à Bordeaux. 

Je ne dis pas qu'elle est nulle, je dis juste qu'elle ne peut pas gagner face à Emmanuel Macron. Son débat catastrophique de 2017 l'a prouvé. Je suis prêt à me couper un couille si elle gagne. Dit-Eric Zemmour.

Tout ce qu'on peut vous dire c'est qu'Eric Zemmour n'y va pas en reculant. Le polémiste comme on le connaît dans les provocations, n'a aucun filtre. Que ce soit sur Cnews avec Christine Kelly dans Face à l'info le futur candidat ne mâche pas ses mots. 

Cette dernière sortie est peut-être le coup de grâce dans une possibilité de rassemblement avec le Rassemblement National et Marine Le Pen en particulier. Eric Zemmour, qui espère regrouper l'électorat populaire de Marine Le Pen et son électorat Filloniste, se voit certainement séparer des électeurs du RN, mais certainement d'une de ses couilles aussi si la candidate du Rassemblement National gagne les élections présidentielles.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne

Publicité

Publicité