Barbara Pompili mise en examen pour inaction écologique

 Ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili vient d'être mise en examen à son tour accusée d'inaction écologique. La ministre écologiste de la République en Marche n'a effectué aucune action concrète en matière écologique. 

BArbara Pompili, ministre de la transition écologique

Mise en examen pour inaction climatique

Comme son ancienne collègue au gouvernement Agnès Buzyn, ex-Ministre de la Santé mis en examen pour "mise en danger de la vie d'autrui", l'actuelle ministre de la Transition écologique est à son tour mise en examen pour "inaction écologique".

Après avoir publié un plan d'actions climat, un document sur la planification et le suivi des actions écologiques à mettre en œuvre, la ministre de la Transition écologique a manqué à ses actions qu'elle souhaitait concrétiser.

Ses actions étaient détaillées sur des mesures concernant le secteur des transports, le bâtiment, les déchets, la production énergétique, la rénovation des logements accompagnées d'une date précise pour l'accomplissement de toutes ces mesures prises lors de son arrivée au gouvernement de Castex. 

Des paroles, ou dirons-nous des écrits sans actes concrets. Ce qui va conduire à la direction de la Cour de la justice de la République à poursuivre la ministre de la Transition écologique en justice. Ce qui va être accompagnés par d'autres convocations et poursuites.

Quelles sont les actions concrètes dont les Français retiennent-ils de la ministre de la Transition écologique ? On a demandé aux français, mais personne n'est à mesure de nous en donner une. 

$ads={2}

La ministre de la Transition écologique qui était à Glasgow pour la 26ᵉ Conférence des Parties (COP 26) y était que pour la communication. Restez devant les médias et parler d'environnement, d'écologie pour faire semblant de se soucier des changements climatiques devant les téléspectateurs.

Les caméras de l'émission Quotidien en ont captés des discussions de Barbara Pompili disant :

Faut être présent devant. En un quart d'heure, t'as fait le Monde, Parisien, le Figaro et autres. Et t'as tapé une vingtaine de millions de personnes. On n'est pas venu pour rien...

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne

Publicité

Publicité