BHL en voyage en banlieue pour alerter sur l'insécurité

Pas une première pour Bernard-Henry Lévy. BHL sera dans quelques semaines en banlieue pour alerter sur l'insécurité qui y règne. Connu pour ses voyages à l'étranger dans les zones de conflits ou de guerres, BHL sera cette fois ci en banlieue pour rencontrer les policiers et les habitants qui vivent une insécurité criante dans ces quartiers.

Bernard-Henri Lévy combattant des peuples opprimés
Bernard Henri Levy, BHL

Certes présenté comme philosophe, l'homme qu'on appelle BHL a toujours prôné l'universalisme et demeure un combattant des libertés partout dans le monde.
Sur tous les fronts, BHL est présent pour selon lui venir en soutien des victimes de toutes les oppressions sans exception. Que ce soit dans le conflit arménien, l'opération Harmattan en Lybie, le combat des chrétiens du Nigeria, le soutien au commandant Massoud et son fils etc, Bernard-Henri Lévy alerte toujours l'opinion internationale sur les crises ou les tensions qui surgissent dans les pays du Sud comme du Nord.

Voyage de BHL dans les banlieues de BHL

$ads={2}

De ce fait, ne reniant pas ses combats, BHL a trouvé de nouveau un sujet de tension à alerter à l'opinion française. Il sera dans les banlieues pour dénoncer l'insécurité dont les habitants des quartiers vivent.

Ainsi, il posera ses pieds là pas dans un pays étranger, mais dans son propre pays. Oui, il va dans les quartiers pour mettre en lumière les violences dont font face les personnes âgées, les femmes, les homosexuels, les policiers, les jeunes bandes qui se tuent entre elles.

D'ailleurs comme en son habitude, il a invité les photographes et les journalistes pour filmer et faire voir à la population française les violences dont les personnes de ces quartiers font face à longueur de journée.

Pour le philosophe, une intervention devrait avoir lieu pour libérer nos concitoyens des actes criminels issus des jeunes. L’État ne doit pas laisser les plus faibles se faire tuer par les criminels. Il faut intervenir dit BHL, soit par la force, soit par une présence physique des forces de l'ordre dans tous les quartiers.

Il n'est pas question de laisser tomber les citoyens qui vivent chaque jour l'insécurité, les violences physiques venant de jeunes délinquants. On doit intervenir dit Bernard-Henri Lévy.

1 Commentaires

  1. Plutôt habitué aux aéroports internationaux, son altesse va condescendre à salir ses guêtres "également" dans les banlieues, car le saint homme se sent investi de la mission de nous alerter. Comme quoi, Dieu n'abandonne pas les siens :D Le bouffon s'est auto-sacré champion de l'anti-zemmourisme ?

    RépondreSupprimer
Plus récente Plus ancienne

Publicité

Publicité